Blog >

Les clés du succès d’un filtre, partie 3 : TIMING

Posted by | May 26, 2021

Nous arrivons aux termes de notre série d’articles dédiés aux clés du succès d’un filtre. Si vous avez bien suivi, vous aurez noté qu’il y a trois points essentiels, comme ce dernier article est le troisième. Ainsi, après avoir parlé de l’audience et du narratif, cette troisième partie sera focalisée sur le timing de votre stratégie digitale basé sur les filtres.

Maîtriser le temps : le marronnier marketing

Comme le dit le proverbe : le temps, c’est de l’argent, même si en réalité le temps vaut plus. En effet, que vous ratiez une opportunité d’affaires ou que vous abordiez celle-ci avec un mauvais timing, il sera très difficile de rattraper une telle erreur avec de l’argent. C’est pour cette raison qu’il est si important de considérer le temps dans votre campagne marketing. C’est dans ce souci constant de maîtriser le timing que les marketer ont adopté le marronnier !

Qu’est-ce que le marronnier ? Euh, non, il ne s’agit pas d’un arbre, c’est un terme qui appartient au domaine du journalisme et qui a été adopté plus tard par le marketing. Le marronnier, également appelé marronnier publicitaire, est souvent associé au calendrier marketing comme c’est l’une des définitions les plus proches. La technique consiste en effet à préparer un calendrier des événements importants de l’année à venir pour en planifier les actions marketing.

Comment préparer son marronnier ?

Le marronnier est un outil qui offre aux marques la possibilité de cultiver une relation particulière et régulière (surtout en termes d’années) avec leurs clients. En effet, en produisant des contenus attractifs et adaptés à la saison, les clients et les prospects se sentiront au centre de l’attention de votre campagne social média.

Pour réaliser un bon marronnier, il faudra revoir plusieurs points : le public, l’événement, la durée des actions et le filtre. Vous l’aurez sûrement compris, le tout revient aux clés du succès d’un filtre :

  • Le public : l’audience est votre première préoccupation lorsque vous établissez un calendrier marketing. C’est votre choix d’audience qui détermine si une date est intéressante à considérer dans votre marronnier.
  • L’événement : ce point permet de répondre à la nécessité d’un narratif (nature de l'événement) et d’un timing (date de l’événement). Vous pouvez simplement regarder le calendrier et prendre les dates marquantes, ou rechercher des jours ayant des significations particulières pour votre audience (célébrations particulières, journées mondiales, nationales, etc.).
  • La durée des actions : selon vos objectifs et la nature de l’événement que vous avez choisi, vous aurez à déterminer quand votre campagne débutera et quand elle se finira.
  • Le filtre : il est important que vous définissiez dans votre planning le type de filtres qui sera utilisé pour chaque date. Nous en avons déjà longuement parlé dans la partie précédente (en troisième paragraphe). Dans le cas où vous êtes un peu perdu, il est toujours possible de contacter une équipe de créateurs de filtres dans cette étape de la préparation du marronnier, ainsi que dans la réalisation des effets.

Les grandes marques conduisent par l’exemple !

Si les petites entreprises sont parfois étrangères, à tort, au marronnier pour leurs filtres Instagram et Snapchat, ce n’est pas le cas des grandes marques. Nous pouvons en déduire que c’est peut-être une des raisons pour lesquelles les grandes marques gardent leurs avances. Surtout quand elles savent anticiper et préparer les temps forts de l’année, bien à l’avance.

Nous pouvons parler de la campagne d’Orange #FabriquonsNoël qu’elle a lancé pour Noël 2020. Le filtre et le spot, très émouvant, ont su toucher et faire le pont entre différentes générations d’utilisateurs. Un résultat plus qu’excellent comme nous savons qu’il s’agit d’une entreprise de communication.


undefined


M&M’s a également profité des festivités autour de Pâques pour affirmer la relation (chocolat) entre la marque et cette fête particulière. Raison pour laquelle la marque a proposé d’offrir des oreilles de lapin en réalité augmentée sur les réseaux sociaux. M&M’s n’a pas hésité à ponctuer l'effet d’encore plus d’humour, en proposant des oreilles de lapin réalisées avec les doigts de sa mascotte.


undefined


Ce qui conclut notre série d’articles sur les clés du succès d’un filtre. Nous tenons à rappeler que les filtres de réalité augmentée sont, quant à eux, les clés du succès de toute stratégie marketing digitale contemporaine, et les grandes marques l’ont bien compris. Ainsi, si vous n’avez pas encore intégré cet outil dans votre stratégie, il serait peut-être temps d’y penser pour ne pas vous faire dépasser d’avantage !

Stay posted

Don’t miss out on the latest tips, tools, and tactics for your new filters.

We received your message and will contact you back soon.

Error sending please try again

Categories
Popular Posts

You might also enjoy

Card image cap

Les clés du succès d’un filtre, partie 2 : LE NARRATIF

Le narratif, comme le mot l’indique, concerne le fait de raconter une histoire. Vous vous direz peut-être qu’un beau filtre reste très attractif et que cela suffit pour obtenir une audience suffisante pour votre campagne marketing digital.

Posted by | May 18, 2021
Card image cap

Les clés du succès d’un filtre, partie 1 : L’AUDIENCE

Nous sommes tous d’accord, un bon filtre est toujours incroyablement efficace pour atteindre les objectifs marketing que l’on s’est fixés. Mais qu’est-ce qu’on entend par “BON” filtre ?

Posted by | May 12, 2021